27/09/2010

Les aidants ont la parole !

Le GCSMS AIDER (1) et le CIAAF (2) ouvrent ensemble un forum pour recueillir le témoignage des aidants à l'occasion de la 1ère journée nationale des aidants du 6 octobre prochain.

Depuis le 14 septembre, un forum dénommé "Paroles d'aidants" est ouvert pour recueillir des témoignages et des questions dont les destinations seront les suivantes :

• Jusqu'au 5 octobre : une synthèse des témoignages collectés sera rédigée sur une à deux pages pour chaque atelier du colloque organisé le 6 octobre par le gouvernement (cf. site officiel de la journée pour le programme). Ces documents seront distribués aux participants et mis en ligne sur les sites partenaires.

• Le 6 octobre : Les internautes pourront poser des questions qui seront remontées en direct sur les responsables du gouvernement présents pour faire entendre leur voix.

• Après le 6 octobre: le forum restera ouvert quelques semaines et les témoignages recueillis alimenteront une Contribution à l'amélioration et au développement des relais aux aidants que le GCSMS AIDER rédige actuellement et publiera au cours du 1er semestre 2011.

Pour rejoindre le forum « Paroles d'aidants » : http://www.aiderlesaidants.com

Pour aller sur le site officiel de la journée nationale des aidants (ouverture prévue le mardi 14/09) : http://www.journeedesaidants.fr

14/09/2010

AAH augmentation de 25% en 5 ans

RV avec les associations :

Nicolas Sarkozy promet de tenir sa promesse

Les porte-parole du Comité d'entente (dont l'APF) viennent de rencontrer Nicolas Sarkozy.

En présence également d'Eric Woerth, Nadine Morano, Raymond Soubie, Henri Gaino et Arnold Munich, le président de la République a promis qu'il tiendrait sa promesse d'augmenter l'AAH de 25% sur 5 ans : l'annonce de report de l'augmentation sur 6 ans n'est donc plus d'actualité !

Il a en outre exprimé qu'il y aurait des opportunités lors du débat au Sénat sur les retraites pour améliorer le texte en faveur des personnes en situation de handicap.

Enfin, il s'est engagé à ce qu'il n'y ait « aucune régression » sur tous les sujets touchant le handicap et s'est dit garant de l'application de la loi handicap du 11 février 2005.