31/03/2011

Communiqué de presse du CISS IDF

 PSRS Ile-de-France

Pour un Plan Stratégique Régional de Santé Île-de-France appuyant la participation active des citoyens

Claude Évin, Directeur Général de l’Agence Régionale de Santé (ARS), présente le 30 mars à la Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie (CRSA) le projet de Plan Stratégique Régional de Santé Île-de-France (PSRS) pour les cinq prochaines années.

Les Représentants des Usagers qui siègent à la CRSA et le CISS Île-de-France proposent leurs contributions, fondées sur les concepts de parcours de santé, d'éducation des citoyens et de proximité des services de santé. Ils insistent sur une indispensable démarche de concertation entre la CRSA et l’ARS.

La Région Île-de-France se caractérise par de très grandes inégalités territoriales, sociales et sanitaires. Devant cette grande complexité, les réponses techniques ne suffisent plus.

La participation active des citoyens et la démocratie sanitaire sont des facteurs clé de succès des plans d’action.

Ce plan doit avoir pour finalité la mise en valeur du mieux vivre dans un esprit de promotion de la bonne santé et de lutte contre les inégalités. Il doit nécessairement partir de l’évaluation des besoins des Franciliens et les offres des professionnels du curatif, du social et médicosocial et de la prévention doivent y répondre.

¤Les Représentants des Usagers s’inquiètent vivement au sujet de la prise en charge des maladies mentales, dont l’importance est amplifiée par l’exclusion sociale que produisent le chômage et le manque de logement.

¤Les Représentants des Usagers demandent une attention particulière à l’égard des populations de grand âge et des personnes en situation de handicap, dont la vulnérabilité justifie des politiques intégrant leurs besoins propres.

¤Les Représentants des Usagers insistent sur les besoins spécifiques des enfants et des adolescents.

¤Les Représentants des Usagers souhaitent des stratégies adaptées pour les populations spécifiques. Des communautés identifiables par leurs grandes spécificités sanitaires, sociales et culturelles, sont victimes d’exclusion et précarisées (vih/sida, malades atteints de maladies rares, immigrés, SdF, Roms, consommateurs de produits psychoactifs, minorités sexuelles, prisonniers...). Les Représentants des Usagers marquent fortement leur solidarité envers ces personnes souvent exclues, parfois ignorées, tout en soulignant les enjeux de Santé Publique justifiant des actions spécifiques.

La stratégie proposée par l’ARS ne doit pas se réduire à une planification technique et financière du système de santé régional.

L’amélioration globale de la santé implique des démarches innovantes, valorisant les professionnels, associant usagers et acteurs associatifs, pour faire face aux enjeux actuels qui émergent, comme les affections chroniques et dégénérescentes.

Le Plan Stratégique Régional de Santé doit apporter une vision d’avenir aux habitants d’Île-de-France.

23/03/2011

DEFIVOILE

La délégation du Val de Marne organise une journée « défivoile »,

le mercredi 1er juin prochain,                            de 9 h 30 à 16 h 30
à la base de loisirs de Choisy le Roi .

Les épreuves prévues sont les suivantes :

  • Régates en caravelle (épreuve de voile)
  • Parcours chronométré en canoë 10 places
  • Un relais fauteuil – rollers (Nouveauté 2011)
  • Course d’Orientation 
  • Quizz

Si vous souhaitez participer à cette journée ou encore connaître le détail des épreuves, contactez vos délégations.

21/03/2011

Dépendance : Jean-Marie Barbier plaide pour le « risque autonomie »

Le 11 mars dernier, Jean-Marie Barbier intervenait au Congrès de l'UNA dans une table ronde sur le thème du 5è risque en présence également de Valérie Rosso-Debord, députée, Bernard Dumas, président de la FFSA, Isabelle Millet-Caurier, directrice des affaires publiques de la FNMF, Gérard Meneroud, diercteur général adjoint de la CNP et Geneviève Laroque du collectif « Une société pour tous les âges ».

L'occasion pour le président de l'APF de démontrer l'absurdité de maintenir une réforme « dépendance » sans y intégrer les personnes en situation de handicap et de rappeler la nécessité de créer un véritable « risque autonomie » de sécurité sociale !

 

Pour lire son discours, 1031026404.pdf 

08:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)