20/06/2012

Christine Lagarde cache son fauteuil roulant !?

FMI : Quand Christine Lagarde cache son fauteuil roulant aux photographes

Image 3.jpgL’ anecdote nous avait échappé ; elle mérite pourtant qu’on s’y arrête même avec quelques semaines de retard. Elle figure au détour d’un article publié dans le numéro de Paris Match du 31 mai 2012.

En avril, Christine Lagarde, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) a été opérée du genou. Contrainte de se déplacer en fauteuil roulant durant quelques jours, la « femme la plus puissante du monde », comme la décrit l’hebdomadaire, a interdit toute photo la montrant dans cette situation ! « Elle connaît trop le pouvoir de l’image pour ne pas imaginer le symbole dévastateur, sur fond de crise mondiale, représenté par une patronne du FMI handicapée », écrit Marie-Pierre Gröndahl. Les personnes à mobilité réduite contraintes de se déplacer quotidiennement en fauteuil devraient apprécier… Paris-Match, cette semaine-là, c’est un peu le poids des mots, sans le choc des photos !

On ignore si l’information est arrivée aux oreilles de Wolfgang Schäuble, le ministre allemand des finances qui connaît bien la directrice générale du FMI. Paraplégique suite à une agression par arme à feu en 1990, celui qui incarne la rigueur budgétaire à l’allemande devrait lui aussi être sensible à de tels arguments. Si Mme Lagarde veut se changer les idées entre deux discours ou conférences, on ne saurait trop lui conseiller de lire Éloge de la faiblesse d’Alexandre Jollien. Claudine Colozzi

Photo prise le 21 juillet 2010 lors de la participation de Wolfgang Schäuble au Conseil des ministres français © Présidence de la République. C. Alix

Les commentaires sont fermés.