16/03/2013

L’association CH(s)OSE demande un débat public sur l'Assistance sexuelle

CCNE / Assistance sexuelle : CH(s)OSE déplore une vision réductrice et ghettoïsante !

CCNE, assistance sexuelle, CH(s)OSE

Le Comité national consultatif d’éthique (CCNE) vient de rendre un avis défavorable à la question de l’assistance sexuelle pour les personnes en situation de handicap en France. L’association CH(s)OSE qui se bat pour un accès à la vie affective et sexuelle pour les personnes en situation de handicap dénonce un avis partial et réducteur ne proposant pas de solutions concrètes pour les personnes en situation de handicap n’ayant pas accès à leur corps. Cet avis est stigmatisant et ghettoïse les personnes en situation de handicap qui sont présentées comme « vulnérables » et « susceptibles d’un transfert affectif envers l’assistant sexuel ». Par ailleurs, l’utilisation du mot « patients » pour désigner les personnes en situation de handicap est une manière de leur ôter leur capacité de décision en faveur des professionnels du secteur médico-social.

L’association CH(s)OSE demande toujours l’ouverture d’un débat public sur ce sujet important et continue de militer pour la création de services d’assistance sexuelle afin de répondre à la demande des personnes en situation de handicap et de leur famille !

Pour lire le communiqué complet, cliquez ici

NB : L’appel pour dire OUI à l'assistance sexuelle des personnes en situation de handicap en France peut toujours être signé en ligne ici

Les commentaires sont fermés.