01/04/2010

Création d'un Groupe Initiative Régional Ile de France - DEC (Difficulté d'Elocution et de Communication)

Un GIL DEC existe déja à Paris depuis 2007 avec :

-Sylvie Tenenbaum adhérente référent

-Elisabeth Nègre Conseillère Technique en Com. Alternative

  Objectifs du GIR DEC :

1) Réunion de sensibilisation régionale fin 2010 proposée aux délégations et à tout le personnel, et les services. 

2) Ouverture à l'hôpital, aux établissements, aux services public (mairies, police, postes, gares, administrations, etc....,)

3) A long terme, tous les bénévoles et les salariés de l'APF devraient être sensibilisés à cette approche. 

4) Outils de formation à diffusion large (DVD, film) à intégrer dans les formations initiales des médecins, infirmières etc....

Buts :

-Diffuser de meilleures pratiques DEC au sein de l'APF en lien avec les acteurs du réseau

-Sensibiliser nos "semblables" sur les DEC

-Contribuer à améliorer et dynamiser la participation de tous en :

 .Organisant des journées de sensibilisation

 .Mettant sur pied une formation par les personnes concernées

 .Dispensant cette formation par les personnes concernées.

Il semble qu'enseigner ces "bonnes pratiques" par la bouche des personnes d'DEC et tout ce qui en découlent s'avère beaucoup plus pertinent

 Complémentarité avec d'autres projets en revendication avec le GIN DEC

  • Formation des assistants de communication
  • Métier spécial
  • Spécialisation du métier
  • Intégré dans le métier

En lien avec le GIN DEC et la commission de revendications, cette "approche" pourrait devenir un complément de spécialisation indispensable à l'intérieur ou/et à l'extérieur de la formation des auxiliaires de vie, un plus pour cette profession pas toujours reconnue à sa juste valeur. Il n'existe pas de telle spécialisation en France !

  Actions :

-Une intervention dans le cadre sensibilisation-formation APF 78 en novembre 2009 a été assurée par Sylvie Tenenbaum en tant qu'intervenante et Elisabeth Nègre en tant que Conseillère Technique en Communication Alternative

-Participation aux ateliers de la Fondation Motrice en 2009 (Sylvie Tenenbaum et Elisabeth Nègre)

-Au sein du foyer de Bouffémont, ses résidents animent également un groupe d'expression (théâtrale) se plaignant très souvent du manque de temps entraînant une disponibilité négligeable de la part des auxiliaires de vie... (notamment par faute de formation aux "bonnes pratique" concernant la DEC).

Cette transversale incontournable : la difficulté d'élocution et/ou de communication est un dénominateur commun, liée à une diversité  de pathologies et/ou de maladies extra ordinaires. Ainsi avec l'aide d'outils adaptés tel que tableau, appareil, assistant(e) de comm. etc., la communication s'opère.....

 Aussi rejoignez-nous en intégrant ce groupe de travail actif et entreprenant en nous faisant partager votre expérience personnelle pour appréhender au mieux cette difficulté et participer à une modification réelle des comportements de tous face à cette problématique (les places sont limitées du fait même de la spécificité du groupe dont chaque membre demande un temps certain pour s'exprimer) !!!

 Inscrivez-vous en laissant un commentaire à votre nom et vos coordonnées. 

 Sylvie Tenenbaum

16/03/2010

Création d'un Groupe d'Initiative Régional Logement

POUR UNE VERITABLE POLITIQUE EN FAVEUR DU LOGEMENT ACCESSIBLE

 

Aujourd’hui, la plupart des acteurs du logement connaissent et savent résoudre les problèmes de l’accessibilité, de l’adaptabilité, de la mise aux normes  des logements pour personnes handicapées. Mais il persiste toujours des problèmes sur  le financement, l’attribution et l’obtention de logements aux personnes handicapées.

 

Malgré la crise structurelle du logement social, il faut maintenant œuvrer, pour que les demandes d’appartements par les personnes handicapées soient satisfaites.

 

Pour y arriver, plusieurs lois sont à notre disposition, mais il faudrait les aborder d’un angle très pragmatique, par des actions spécifiques auprès des décideurs pour faire appliquer réellement ces lois :

 

-     La loi de février 2005 avec l’obligation faite aux communes de plus de 5.000 habitants, d’établir un recensement de l’offre de logements accessibles. On constate que peu voir très peu de communes s’astreignent à cette obligation. A nous de les y obliger. (réflexion, moyens, actions).

-     La loi de mars 2009 dite loi de mobilisation pour le logement qui autorise les bailleurs à déloger un occupant d’appartement accessible pour y mettre une personne handicapée. A nous de faire valoir ce nouveau droit. (réflexion, moyens, actions).

-     La loi DALO de mars 2007 (droit au logement opposable). Il faudrait y recourir systématiquement, du moins dans sa partie amiable devant la commission de médiation. (réflexion, moyens, actions).

 

Mettre en adéquation l’offre et la demande de logements accessibles dans un environnement favorable (transports et proximités), en interpellant tous les acteurs concernés (bailleurs, élus, professionnels), en faisant appliquer les lois, en créant des outils spécifiques, en menant des actions de sensibilisation, en mobilisant les compétences de l’APF, en mutualisant les ressources et expériences des délégations franciliennes. Voilà l’objectif que peut se fixer le groupe initiation régional « logement ».

 

Les modalités de fonctionnement, la composition, la fréquence des réunions de ce groupe sont à définir.

 

Ce groupe s’adresse à la fois aux salariés (directeurs et personnels des structures et des délégations) et aux adhérents (membres des conseils départementaux, bénévoles impliqués…).

Inscrivez-vous en laissant un commentaire à votre nom et vos coordonnées.  

 

 Marc Abou

12/01/2010

Constitution d’un Groupe d’Initiative Régional Evènementiel

But : créer une dynamique « ambitieuse » au niveau de la communication régionale de notre association.

 

Création : les délégations s’orientent de plus en plus vers l’élaboration « d’évènements » (culturels ou sportifs) de le but de :

· Donner une image plus dynamique, plus vivante de l’association.

· Attirer et sensibiliser « indirectement » de nouveaux publics

· Fédérer les acteurs « internes », activer la participation en jouant sur l’enthousiasme, et, en créant une certaine « mixité ».

· Séduire de nouveaux partenaires (grâce notamment à une meilleure communication).

· Il est important de mutualiser les expériences au niveau régional afin de faciliter le développement de telles initiatives et créer une méthodologie.

 

Objectifs :

· Partager la connaissance et les expériences en matière d’organisation d’évènementiels.

· Tenter de « grouper » les demandes de financements (lobbying auprès du Conseil régional par exemple).

· Donner de l’ampleur aux opérations nationales en déployant des moyens innovants (fête du sourire, semaine nationale, etc…)

· Mener une réflexion globale, permettant d’acquérir une certaine ingénierie sur le plan évènementiel en respect avec les valeurs de l’association.

 

Ce groupe s’adresse à la fois aux salariés (directeurs et personnels des délégations) et aux adhérents (membres des conseils départementaux, bénévoles impliqués…).

Inscrivez-vous en laissant un commentaire à votre nom et vos coordonnées.  

 

Voir la demande de labellisation,

cliquez ici -> LAB-GIREVE.doc